Depuis quelques jours, tous les clubs de haut niveau dans la Loire doivent s’adapter suite aux dernières restrictions liées au COVID.

La jauge de 5000 personnes dans les stades, 2000 dans les salles, ne ravit pas tout le monde. Pire, elle pénalise de nombreux clubs. C’est le cas des plus grosses structures de la Loire comme l’AS Saint-Etienne, qui joue dans un stade de 42 000 places ou la Chorale de Roanne qui a une Halle Vacheresse qui peut contenir 5000 spectateurs en intérieur. En fin d’année 2021, la commission des lois de l’Assemblée Nationale a adopté un amendement visant à mettre en place dans le sport une jauge proportionnelle à la taille des stades plutôt qu’un nombre fixe de spectateurs maximum. Un amendement proposé par le député LREM Sacha Houlié mais qui a été contesté par le Ministre de la Santé Olivier Véran dans le Journal du Dimanche hier.

Petite salle pleine et grand stade vide ?

Dans le 42, par exemple, le club de Saint-Chamond Basket peut accueillir une salle pleine de 1200 spectateurs (en dessous de la jauge des 5000) mais la Chorale de Roanne ne peut recevoir “que” 2000 personnes dans une salle de 5000 places. Même chose au foot. Andrézieux-Bouthéon, à l’Envol Stadium, peut faire guichets-fermés (5000 places de capacité) mais l’ASSE ne peut recevoir que 5000 fans dans le Chaudron (sur 42 000 places). La jauge proportionnelle, qui va être discutée à partir d’aujourd’hui, sera-t-elle la solution à la gronde des sportifs de haut niveau ?