Quoi de plus beau pour un cycliste que de porter le maillot de leader sur son tour national ? Cyril Dessel se souviendra à tout jamais de la fois où il est monté sur le podium pour endosser le maillot jaune, en 2006.

Après une première semaine relativement plate, la 10e étape du Tour de France édition 2006 emprunte enfin des routes beaucoup plus escarpées, celles des Pyrénées. Cyril Dessel, ligérien de naissance, en profite pour se glisser dans l’échappée matinale, flairant le bon coup. Loin de l’arrivée, il fausse compagnie à ses camarades de route avec Juan Miguel Mercado dans le col du Soudet. Les deux compères sont finalement rejoints dans la descente par leurs poursuivants. Ni une ni deux, ils réitèrent l’accélération dans la montée suivante, avec succès. Les deux collaborent alors à merveille, savant qu’ils peuvent aller au bout ensemble. Le coureur d’AG2R Prévoyance et celui d’Agritubel se sont révélés être les plus costauds de l’échappée et vont donc se disputer la gagne dans les rues de Pau. Supposé plus véloce au sprint, Cyril Dessel voit la victoire lui échapper au profit de l’Espagnol. Il faut dire qu’après 190 kilomètres parcourus dans les Pyrénées, la fraîcheur est plus importante que la rapidité présumée.

Mais tout n’est pas perdu, le Français savait qu’en menant cette échappée à son terme, il serait en jaune le lendemain. Les favoris avaient laissé filer les hommes de tête, voyant qu’aucun d’eux n’était dangereux pour le classement final. Cyril Dessel a eu le bonheur d’être le patron du Tour de France pendant une journée. Il était celui qu’on reconnaît du premier coup d’œil de par son maillot distinctif. Celui qui possède le bien convoité par tous. Celui qui doit défendre son classement face à des dizaines de coureurs prêts à le dévêtir. Dès le lendemain, le Ligérien perdra sa place de leader lors d’une arrivée dans les Pyrénées espagnoles au profit de Floyd Landis, déclassé depuis. Mais qu’à cela ne tienne, il a porté le maillot jaune sur la plus belle des courses.

Photo : Facebook Gaël Perdriau


Le Saviez-vous ?

En 2015, Cyril Dessel est devenu directeur sportif à l’EC Saint-Etienne Loire. Depuis 2017, il occupe ce rôle au sein de la formation AG2R La Mondiale.