Retournons dans le passé en faisant un bond de quelques années. Destination 2007 et la première Coupe du Monde de rugby organisée en France. C’est aussi pour cette occasion que le stade Geoffroy-Guichard accueillera ses quelques premiers matchs de rugby. 

 

L’Afrique du Sud qui soulève la Coupe du Monde au Stade de France. Cette image des Spingboks triomphants à Paris restera gravée. Après une finale à rebondissement, l’Afrique du Sud achève l’Angleterre (15-6) et s’offre la couronne mondiale. La compétition prend fin après cinq semaines acharnées. Les matchs se sont déroulés en France mais aussi en Ecosse et au Pays de Galles. Parmi les stades retenus pour cette Coupe du Monde, on retrouve le Chaudron de Geoffroy-Guichard à Saint-Etienne. 

 

Samoa, Etats-Unis, Portugal ou encore Italie… tous au Chaudron

 

Dans l’enceinte mythique des Verts, trois rencontres se sont disputées. Les Stéphanois ont pu assister à des rencontres de haut niveau avec Samoa-Etats-Unis (25-21), Ecosse-Portugal (56-10) et Ecosse-Italie (18-16). C’est un vrai succès populaire. Les supporters donnent de la voix en tribune. Les Ligériens sont assis aux côtés de supporters venus du monde entier en tribune. Geoffroy-Guichard, à cette occasion, a été le théâtre d’essais venus d’ailleurs et de rencontres à suspense. Outre cette participation à la Coupe du Monde 2007, le Chaudron a également connu de nombreux matchs de rugby. Trois ans après le Mondial, Geoffroy-Guichard accueille une demi-finale de Top 14 entre l’ASM Clermont et Toulon. Sans compter également les matchs du CASE Rugby.  Pour la future Coupe du Monde 2023 organisée en France, le stade stéphanois sera une nouvelle fois mis à l’honneur en recevant notamment quatre matchs dont un de l’équipe nationale d’Australie. Avant le Mondial, le Chaudron pourra voir les Bleus qui y joueront un match de préparation en août 2022. Les Bleus à Saint-Etienne, c’est une première depuis 20 ans (novembre 2001).