Le Roannais Basket Féminin a terminé la phase aller du championnat avec six victoires pour cinq défaites. Camille Hirigoyen revient pour nous sur le début de saison de son équipe.

Comment analysez-vous la première partie de saison du RBF ?

C.H. : « On avait pas mal d’ambitions parce que nous avions une nouvelle équipe donc on espérait une nouvelle dynamique. On a eu une très bonne phase au début. Ce n’est pas le début de saison que le groupe imaginait mais nous sommes en progression. Nous avons une équipe jeune et avec des ambitions. »

Le club misait beaucoup sur la montée, est-elle encore jouable ? 

C.H. : « Je pense clairement que oui. Il faut que l’on s’appuie sur nos points forts à la reprise en janvier. Les autres équipes peuvent encore être défaillantes. Il faudra gagner les matchs importants. Statistiquement, c’est encore possible. »

6 victoires, 5 défaites et une 6ème place. Quelles sont les ambitions pour 2023 ?

C.H. : « Je pense que nous allons essayer de montrer un autre visage à la rentrée. Il va falloir remonter au classement pour pouvoir prétendre aux playoffs en fin de saison. Nous y pensons encore. Il y a aussi la Coupe de France qui peut permettre de vivre une belle aventure, maintenant que nous avons passé les tours régionaux. Il y a une sorte de magie en coupe qui fait qu’on peut aller loin. Enfin, il faudra produire un plus beau basket pour donner envie aux supporters de venir nous encourager à Vacheresse. »

D’un point de vue personnel comment avez-vous vécu ce début de saison ?

C.H. : « Je revenais de blessure et j’avais beaucoup d’ambition cette saison. Cela a bien débuté, j’ai commencé à retrouver des automatismes. A un moment, j’attendais mieux de mes performances individuelles et j’ai l’impression que c’est mieux ces derniers temps. Après, tant que ce ne sera pas parfait collectivement, ça ne pourra pas aller individuellement. Perso, je m’en fiche de faire un bon match si mon équipe perd. Ce qui m’importe, c’est qu’on gagne ensemble. »