Article rédigé dans le cadre du numéro hivernal de Parlons Sports Loire

 

Les Renards Roannais ont démarré leur saison il y a quelques mois. Dans un exercice qui doit les mener jusqu’aux playoffs en février, les hommes de Romain Bonnefond devront être d’attaque.

Comment jugez-vous le début de saison de votre équipe ?

Romain Bonnefond : “Je pense que c’est un peu mitigé par rapport à ce que l’on attend. Nous avons fait une bonne pré-saison avec des confrontations contre des équipes plus fortes que nous. Je pense qu’il y a eu des décisions qui n’étaient pas bonnes sur les premiers matchs de championnat. Depuis la victoire à Villard-de-Lans (0-1), on a eu le déclic et je pense que nous avons trouvé notre rythme. C’est encourageant pour la suite.”

Le CHR a déjà laissé passer des points, quelle est la raison selon vous ?

R.B. : “Je savais que le début de saison serait un peu compliqué, notamment défensivement. On a une défense très jeune. Nous commençons à monter en puissance, nous allons dans la bonne direction. La saison régulière, c’est justement de la régularité et aussi une part de chance dans les blessures. On a perdu des points bêtement.”

Le club était un outsider il y a quelques années et se révélait en playoffs, pourquoi ce statut a-t-il changé ?

R.B. : “Je dirais tout simplement que le Roanne Hockey est attendu maintenant. Et c’est quelque chose qui change tout. Nous sommes vraiment pris au sérieux, ce qui n’était peut-être pas le cas avant. On a une autre casquette après nos dernières performances notamment en playoffs. Nous faisons partie des favoris et les coachs préparent mieux les matchs contre Roanne qu’ils ne pouvaient le faire auparavant.”

On sent que le club, à tous les étages, est en train de franchir encore un cap…

R.B. : “C’est le cas. Cette saison, on explose positivement dans tous les sens. Nous n’avons jamais eu autant de partenaires. On a revu par conséquent les prestations d’après-match qui sont en général très appréciées par les partenaires. Nous avons le vent en poupe. Sans oublier le public, toujours présent. La patinoire a affiché complet pour tous les premiers matchs à domicile. Nous récoltons les fruits du travail effectué depuis plusieurs années. Et puis je pense que le hockey est un sport accessible et que ça plaît au public et aux partenaires.”

Quels sont vos vœux pour 2023 ?

R.B. : “Je pourrais dire la montée, forcément. J’ai aussi la volonté qu’on sorte de cette crise de l’énergie. Une patinoire est un équipement qui consomme beaucoup. Et cette crise fait que notre sport est en danger.”

Les prochains matchs du Roanne Hockey à Fontalon :

Roanne – Vaujany / 22 décembre à 20h
Roanne – Toulouse / 7 janvier à 19h30
Roanne – Villard-de-Lans / 21 janvier à 19h30

Chiffre
650
C’est l’affluence maximum de la patinoire Fontalon, dans laquelle joue le Roanne Hockey

 

Photo : Dominique Bonnefond