A l’instar de nombreux clubs ligériens, la pandémie mondiale a impacté le Basket Club de Montbrison (BCM). Antoine Colombo, son président décrit une “saison mitigée avec des projets difficiles à maintenir sur le long terme”. 

Les entrainements U7 à U17 ont repris depuis une semaine en extérieur et ce, jusqu’à fin juin. Le BCM n’organisera pas de stages jeunes cet été mais misera sur une reprise anticipée début août. Pour se démarquer, le club montbrisonnais prévoit plusieurs innovations dès la rentrée prochaine.

Différents projets 

Dès septembre 2020, les dirigeants ont lancé une école d’arbitrage qui connaît un réel succès au départ. La Covid passant par là, sa croissance a été malheureusement freinée. Cette école est un projet important pour le futur. Dans cette même veine, une école de formation d’entraîneurs verra vraisemblablement le jour dès la saison prochaine.

L’axe de développement majeur reste l’école de basket, avec la volonté de créer un lien social beaucoup plus conséquent. Un groupe de travail exclusivement impliqué dans le mini basket sera créé à l’occasion. Il aura pour but de tisser des liens entre le bureau, les entraîneurs et les parents. Le président espère labeliser cette école au niveau national. Le dossier est destiné à la Fédération qui rendra son verdict début septembre. Le club interviendra aussi dans les écoles et dans les Instituts Médico-Educatif (IME) dès la rentrée.

Le cas de la N2

Terminer dans le haut du tableau est l’objectif affiché par les ligériens pour la saison prochaine. La construction de l’effectif 2021/2022 démarre tranquillement. Pour l’instant, resigner bon nombre de joueurs actuels reste la priorité. Les dirigeants se lanceront ensuite dans le recrutement à proprement parler afin de créer un groupe compétitif. Comme annoncé précédemment, les entrainements reprendront début août avec une préparation axée sur la réathlétisation. Le championnat, quant à lui, débutera autour du 10 septembre.

Photo : BCM : Basket Club Montbrison / Facebook