Les joueuses du Roannais Basket Féminin sont à l’arrêt, comme beaucoup d’autres sportifs. Pauline Stalars, jouant au poste d’intérieur, se confie sur cette saison particulière. 

Comment vivez-vous l’arrêt de la compétition depuis déjà quatre mois ?

Personnellement, je trouve ça difficile mentalement et très long, puisque nous subissions des arrêts, des reprises… On est dans l’attente et dans l’inconnu. On ne sait pas comment va évoluer cette crise. Nous avons juste à profiter de la chance de pouvoir continuer à s’entraîner. J’espère vraiment reprendre le basket en championnat, mais aussi une vie normal. 

Continuez-vous à vous entraîner ensemble ou chacun de son côté ? 

Oui nous continuons à nous entraîner ensemble avec des règles. 

Comment voyez-vous la suite de la saison ?

Avec cette crise sanitaire c’est compliqué de se projeter, mais j’espère vraiment qu’on va pouvoir continuer à s’entraîner jusque’à la fin de saison, et si possible reprendre le championnat !

Est-ce une année de perdue sportivement ? 

Je ne dirai pas une année perdue parce qu’on a quand même la chance de pouvoir encore s’entraîner donc progresser. Cependant sans championnat on peut considérer la saison comme étrange. C’est compliqué en temps que sportive de s’entraîner sans  pouvoir jouer des matchs. 

 

Crédits photo : Roannais Basket Féminin